Effets secondaires du Dianabol, comment adopter la bonne protection

Le Turinabol
27 mai 2015
Les différentes marques de Dianabol
5 juin 2015

Risques et dangers du Dianabol

En cas d’excès sans protection, le Dianabol peut avoir d’importants effets secondaires androgènes comme la gynécomastie et une rétention d’eau excessive. S’aromatisant facilement, l’utilisation d’un Anti-Oestrogène s’avère souvent nécessaire. En ce qui concerne la toxicité des alpha-alkylés 17 (Dianabol par voie orale), elle agit sur tous les organes mais essentiellement sur le foie.

Attention, danger pour votre santé : à des doses élevées ou en cas d’utilisation prolongée, cette forme de comprimés (dianabol coeur bleu, rose, jaune…) a la triste réputation de provoquer des lésions hépatiques. Mais avec les bonnes doses et de bonnes protections comme le Legalon, aucun soucis à se faire !

 

Résumé des effets secondaires et protections

  • EFFETS SECONDAIRES

  • Gynécomastie
  • Atrophie testiculaire
  • Stérilité
  • Production de testostérone
  • PROTECTIONS

  • Novaldex, Arimidex, Aromasin
  • HCG Vitagon, Proviron
  • HCG Vitagon, Proviron, Clomid
  • Clomid, HCG Vitagon

 

Des effets virilisants

Dianabol étant fort en androgène, les effets secondaires virilisant habituels surviennent fréquemment dès que l’on dépasse les 80 mg par jour, il faut s’attendre à de l’hypertension et/ou à des troubles du rythme cardiaque. Des effets androgènes classiques peuvent survenir selon la sensibilité et les prédispositions de l’utilisateur.

  • Étant donné la force de ses effets virilisants, le dianabol est sérieusement déconseillé aux femmes en raison de ses composants considérablement androgènes.

Enfin il faut rappeler que, comme avec tous les androgènes puissants, il se produit une mise en repos des testicules qui peut causer certains accidents après l’arrêt du cycle. Des injections d’HCG durant la relance ou même lors de votre cure (à partir de la 3eme semaine) peuvent prévenir ou corriger un problème d’atrophie testiculaire. Le HCG qui est une abréviation Anglaise de Human Chorionic Gonadotrophin est utilisé pour la relance de production de testostérone dans vos testicules ou la prévention/le traitement d’une atrophie après une lourde cure, pour les plus petites cures nous utiliserons du Clomid.

Pour empêcher la dégradation du foie lors d’une cure de stéroïdes orale (les cures par injections ne dégradent pas le foie), il est conseillé d’utiliser de Légalon 70 ou du Samarin 140, ce sont des produits similaires mais la posologie est différente. Le nombre de prise par jour pour le Samarin 140 est moins importante que le Légalon.

Vous pourrez aisément nettoyer votre corps avec du Desmodium après la cure.

Bien sûr tout ceci n’est envisageable que si vous manquez de sérieux lors de votre cycle. Si vous êtes à ce stade-ci de la lecture c’est que vous vous préoccupez de votre santé et c’est très bien.

 

Se protéger lors d’une cure au dianabol

Nous mettons l’accent sur le fait qu’une cure de stéroïde n’est pas une cure réussie si elle est faite à l’aveugle, sans soutien ni relance. Les stéroïdes peuvent être dangereux si l’on en fait une utilisation irresponsable.

[quote]La charcuterie et les œufs influencent plus le cholestérol que les stéroïdes. La cigarette est probablement bien plus dangereuses pour votre cœur. Et des repas frits, comme la majorité de médicaments oraux, sont hépatotoxiques.[/quote]

Oui les effets secondaires sont possibles, mais ils dépendent uniquement de votre sérieux. Avec une protection de qualité à base de Nolvadex et de Proviron ou encore d’Arimidex vous prévenez tous problèmes pouvant être liés à l’aromatisation et diminuez la rétention d’eau.

Le Nolvadex et le Proviron sont presque toujours utilisés ensemble. Ceci est dû à leur grande complémentarité.

  • Le Nolvadex empêche la gynécomastie et entraîne un diminution de la rétention d’eau tandis que le Proviron empêche l’aromatisation.
  • Le Novaldex est un composé de citrate de tamoxifène et a une action anti-œstrogène car il bloque les récepteurs d’œstrogène.
  • Le Novaldex n’élimine pas les œstrogènes du corps humain, c’est pourquoi il est utilisé en stack avec du Proviron.
  • Le Proviron est composé de mestérolone, c’est un anti-œstrogène très puissant. Il empêche l’aromatisation des stéroïdes en œstrogène. Il aide aussi à lutter contre la stérilité, ce médicament est d’ailleurs prescrit en cas de baisse de testostérone ainsi qu’avec de la vitamine E pour les patients confrontés à ce problème.

Il faut savoir qu’en cas de gynécomastie, le tamoxifene est utilisé dans 80 à 90% des cas. C’est ce que l’on appelle un traitement SERM (selective estrogen receptor modulators).

L’Arimidex est aussi une solution des plus éficaces. L’Arimidex (Anastrozole) est la nouvelle génération d’anti-oestrogene et est plus que couramment utilisé dans les cures. Il empêchera efficacement les problèmes liés a l’aromatisation

  • Vous n’oublierez pas de protéger votre foie avec du Légalon 70 ou du Samarin 140 sans oubliez la PCT (Post Cycle Therapy, c’est le cycle de relance) qui replace vos taux de production naturelle à la normale.

 

Petite astuce

Vous pouvez aussi utiliser de la vitamine C en complément pour abaisser le taux de cortisol, et de la vitamine E pour renforcer l’effet du HCG (si vous faites une relance à base de celui-ci).

 

Conclusion

Si vous utilisez toutes ces protections (Nolvadex, Proviron ou Arimidex, Legalon 70 ou Samarin 140, Clomid ou HCG) vous n’avez absolument rien à craindre en termes d’effets secondaires, bien sûr encore une fois tout en respectant les doses conseillées.

Comments are closed.